En 2014, le taux de chômage dans le pays de Brest était de 9,6%. Il a connu une baisse drastique et atteint aujourd’hui les 7%; l’évolution de l’emploi salarié privé a été particulièrement dynamique et ce, malgré les difficultés. Brest s’est donc bien défendue et a continué de créer des emplois, en particulier dans le secteur tertiaire. L’action volontariste de notre collectivité a accompagné et soutenu cette dynamique et nous devons conforter les entreprises qui nous aident à maintenir ce niveau d’emploi dans leurs domaines d’excellence. Nous devons continuer de soutenir les activités émergentes et les porteurs de projets ainsi que le développement de leurs structures. Nous devons également continuer d’assurer notre soutien aux activités du centre-ville.

En matière de développement économique, la collectivité a également montré avec ses partenaires (chambres consulaires, réseaux, entreprises, conseil de développement, etc.) son engagement: Stratégie métropolitaine de développement économique, Forum de l’économie, assises du commerce en 2015, développement de nouvelles zones d’activités pour le commerce, le tertiaire, l’industrie et l’artisanat (les Capucins, l’Hermitage, Lavallot, Le Spernot, Lanvian…) ou encore soutien financier à l’économie sociale et solidaire. Tout cela doit se poursuivre.

Ce sont tous ces acteurs qui contribuent à porter la dynamique de notre territoire.

Nous devons également accompagner les transitions à l’œuvre et donc engager un nouveau pacte productif respectueux des ressources et socialement responsable, qui ne doit laisser personne au bord du chemin.

CONFIRMER BREST COMME LOCOMOTIVE ÉCONOMIQUE ET SCIENTIFIQUE SOUTENIR LES ACTIVITÉS ÉMERGENTES ET INNOVANTES
RENFORÇONS L’ATTRACTIVITÉ
DU CŒUR DE VILLE
DÉFINISSONS UN NOUVEAU PACTE PRODUCTIF BRESTOIS
ASSURER COLLECTIVEMENT L’ACCESSIBILITÉ DE NOTRE TERRITOIRE

SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME

AFFIRMONS L’IDENTITÉ EUROPÉENNE 
DE BREST